VIIA et Wtransnet lancent une bourse de fret multimodale

4 juin 2015 / dans Actualités / par Christian Carbonell

logo l'Officiel des TransporteursPar Louis Guarino
BOURSES DE FRET 21/05/2015

VIIA et Wtransnet vont lancer en partenariat une bourse de fret multimodale à partir du 1er juin 2015. Baptisée VIIA+, elle sera adaptée aux besoins du transport multimodal avec notamment un service de traction.

Daniel Lebreton est ravi. Le directeur commercial de VIIA, filiale de SNCF Logistics spécialisée dans les activités d’autoroutes ferroviaires, a profité du salon Transport Logistic de Munich pour présenter le partenariat qu’il a scellé avec Wtransnet pour créer une bourse de fret multimodale baptisée VIIA+.

« Nous avons cherché un partenaire qui avait la même vision et les mêmes valeurs que nous, explique Daniel Lebreton. La multimodalité pour la bourse Wtransnet est une réalité. Pour les clients qui ne connaissent pas encore la multimodalité, VIIA+ leur donnera une accessibilité. Elle sera applicable dans un premier temps à nos lignes existantes (AFA, Le Boulou-Bettembourg). VIIA+ pourra également s’ouvrir aux ferries (Le Boulou-Calais-Douvres). »

Équilibrer les flux sur les autoroutes ferroviaires

VIIA commercialise en effet les service de l’Autoroute ferroviaire alpine (AFA) entre Aiton et Orbassano depuis 2003, et ceux de la ligne Le Boulou-Bettembourg opérée par Lorry-Rail. En décembre 2015, la société prévoit de lancer une nouvelle autoroute ferroviaire entre Le Boulou et Calais. Baptisée « VIIA-Britanica », cette liaison permettra aussi de gagner la Grande-Bretagne grâce aux ferries.

« Comme tout trafic multimodal, il est basé sur des flux équilibrés avec la particularité de transporter tout type de matériel notamment des semi remorques non préhensibles, explique Daniel Lebreton. À partir du moment où on monte en fréquence pour être encore plus proche du client, on a besoin d’aller chercher ces volumes qui sont aujourd’hui déséquilibrés. Rassembler, à l’intérieur d’une bourse de fret, ces demandes de transport pour pouvoir traiter de façon multimodale les trafics nous a semblé être la meilleure solution ».

« Pour relancer le combiné, il faut faire sauter les barrières à l’entrée, estime de son côté Thierry Le Guilloux, le président de VIIA. Cela veut dire ouvrir les terminaux 24h/24h et faciliter le non accompagné. À l’évidence, la bourse de fret permet de faciliter l’équilibrage des flux. »

Des retombées pour les transporteurs du Calaisis

La mise en service de la bourse de fret multimodale VIIA+ aura lieu le 1er juin 2015. « Nous avons décidé d’offrir aux sociétés clientes de VIIA et de Wtransnet un accès gratuit à cette bourse multimodale pendant trois mois pour la tester, explique Daniel Lebreton. Cela permettra aussi aux petites sociétés locales d’offrir leur service de traction. Il ne faut pas oublier que le plus gros frein pour le non accompagné en Espagne est le service de traction. »

Au reste, l’intérêt d’une autoroute ferroviaire Le Boulou/Calais/Douvres est la réouverture du marché espagnol pour les transporteurs calaisiens.

« Ils sont très intéressés, insiste le directeur commercial de VIIA. Nous sommes également intéressés non pas juste pour s’intégrer à une logique de flux accompagnés en sortie du train pour faire du transmanche mais pour réfléchir à la possibilité d’offrir des lignes en non accompagné dans une logique de transport multimodal de bout en bout, pour aller de Calais en Grande-Bretagne. C’est un levier de développement important pour le port de Calais. Lequel deviendra un hub multicanaux et un hub de positionnement de camions qui vont chercher autour de cette infrastructure des solutions logistiques (entreposage, cross-docking) ».

Laisser un commentaire

Vous voulez vous joindre à la discussion ?
Sentez-vous libre de contribuer !

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Design & develop by Nans Pellicari (NaN studio)